Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Côte d’Ivoire : Trafigura versera plus de 150 millions d’euros pour indemniser les victimes des déchets toxiques & rembourser les frais de dépollution

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
14 February 2007

Déchets toxiques : Trafigura dédommage la Cote d’Ivoire mais nie toute responsabilité

Auteur: Véronique Smée, Novethic [France]

Trafigura, l’affréteur du navire Probo Koala qui a déversé 580 tonnes de déchets toxiques à Abidjan en août 2006, a annoncé qu’il verserait 198 millions de dollars à l’Etat ivoirien pour couvrir les frais de dépollution et de soins aux milliers d’habitants affectés par les produits toxiques. Mais l’entreprise continue à nier toute responsabilité dans cette catastrophe, pourtant due aux violations des conventions maritimes internationales et qui a fait une dizaine de morts... La Convention de Bâle qui régit le contrôle des mouvements transfrontaliers de déchets dangereux, interdit en effet l’exportation de ces déchets en direction des pays en développement. [fait aussi référence au propriétaire du Probo Koala (Prime Marine)]

Tout lire

Article
14 February 2007

Déchets toxiques : Trafigura indemnise la Côte d’Ivoire

Auteur: Habibou Bangré, afrik.com

Trafigura et la Côte d’Ivoire ont signé, mardi soir, un accord pour régler l’affaire des déchets toxiques d’Abidjan. La société hollandaise versera à l’Etat ivoirien plus de 150 millions d’euros contre l’abandon des poursuites judiciaires menées contre elle. Trafigura n’est toutefois pas hors d’atteinte car une procédure est en cours en Angleterre.. Dans un communiqué, Trafigura nie toutefois sa responsabilité dans cet « accident »...

Tout lire