Côte d'Ivoire: Des orpailleurs clandestins condamnés à payer de lourdes amendes par la justice

Auteur: Anoh Kouao, Fraternité Matin (Côte d'Ivoire), Publié le: 20 May 2019

" Lutte contre l’orpaillage clandestin: La justice condamne lourdement huit individus", 17 mai 2019

12 personnes, selon une note des services du ministère des Mines et de la Géologie ont été mis aux arrêts par les élémenst de la Bricm [Brigade de répression au code minier]...

Après deux audiences notamment les 2 et 9 mai derniers au tribunal de Bongouanou au cours desquels, pour la première fois, le l’Etat ivoirien s’est porté partie civile, les prévenus ont été « reconnus coupables d’exploitation et d’achat illicites de métaux précieux », à la différence des trois dozos qui ont été reconnus non-coupables mais leurs armes saisies. Pour leurs activités minières illicites, les huit orpailleurs clandestins ont été condamnés à payer une amende de 50 millions de FCfa...Par ailleurs, la constitution de l’Etat en partie civile a été approuvée par le tribunal, et une somme de 100 millions de FCfa comme préjudice causé, devra être versée par les coupables.

Installée officiellement en décembre 2018, la Bricm...avait présenté...en présence des médias nationaux, une impressionnante saisie...Une dizaine de fusils calibre 12 avec des munitions, six véhicules de types 4x4...des engins lourds notamment des pelleteuses (plus d’une vingtaine), une trentaine de générateurs...des dizaines de bouteille de gaz butane, des réfrigérateurs, des motocyclettes, etc... « Les premiers résultats sont très encourageants. Ça ne fait que commencer… », avait prévenu le ministre des Mines et de la Géologie... 

L’orpaillage clandestins se développe de plus en plus dans de nombreuses régions de la Côte d’Ivoire...Une situation qui entraîne, bien souvent, des violences débouchant sur des morts d’hommes, la destruction de l’environnement, la pollution des eaux avec l’utilisation du cyanure, un produit toxique pour l’homme...Fin juillet 2018, un gendarme a même été tué dans ce contexte dans le Nord du pays. Une récente évaluation de l’orpaillage clandestin a permis de dénombrer, sur l’ensemble du territoire national, au moins 241 sites clandestins, pour une population d’orpailleurs évaluée à 23 400 individus.

Tout lire