Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Côte d'Ivoire: Des victimes des déchets toxiques réclament l’agrément de leur association pour pouvoir saisir la justice

Auteur: Cheickna D. Salif, Fratmat.info (Côte d'Ivoire), Publié le: 18 January 2016

"Déchets toxiques: Des victimes réclament l’agrément de leur association", 14 jnaiver 2016

Des victimes des déchets réunis au sein du Réseau national pour la défense des droits des victimes  des déchets toxiques de Côte d’Ivoire (Renadvidet-Ci) réclament à la direction générale de l’administration et du territoire (Dgat) l’agrément de leur association. Le secrétaire adjoint à l’organisation, du bureau exécutif dudit réseau, Edjibo Abraham l’a signifié le 13 janvier au cours d’une conférence de presse...Aussi a-t-il « dénoncé le refus » de la Dgat de délivrer l’agrément de leur Réseau qui aurait dû être fait, selon lui, depuis le mois de janvier 2012...Sans cet agrément, il s’avère impossible à la chambre des délits économiques du tribunal correctionnel de première instance d’Abidjan-Plateau de prendre en compte la plainte du Renadvidet-Ci, selon un juriste. C’est d’ailleurs pourquoi, le réseau voit en ce refus de lui délivrer son agrément une manœuvre pour laisser échapper des mailles de la justice des personnes condamnés pour avoir détourné l’argent destiné à l’indemnisation des victimes membres du Renadvidet Ci. C’est d’ailleurs pour toutes ces raisons que le réseau projette d’observer une grève illimitée de la faim le 20 janvier, jusqu’à l’obtention de son agrément...Pour rappel, c'est en août 2006 que le Trader Trafigura a déchargé au port d'Abidjan près de 581 tonnes de déchets toxiques faisant de nombreuses victimes.

Tout lire

Entreprises concernées: Trafigura Beheer