Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Côte d'Ivoire : Greenpeace affirme que Trafigura a acheté le silence des chauffeurs qui avaient transporté les déchets toxiques

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
1 June 2010

Trafigura inculpé au début du procès de l'affaire Probo Koala

Auteur: Reuters

...Trafigura...et d'autres accusés ont été inculpés mardi de violation des législations sur l'environnement dans l'affaire des déchets toxiques du Probo Koala, dont le procès s'est ouvert mardi à Amsterdam... Les audiences doivent durer un mois et le procès prendre fin le 2 juillet. Plusieurs mois pourraient s'écouler ensuite avant que le jugement soit rendu. Trafigura, l'affréteur du cargo Probo Koala, avait tout d'abord voulu se débarrasser des résidus chimiques des cuves du cargo à Amsterdam en juillet 2006... Trafigura avait loué un mois plus tard les services d'une entreprise ivoirienne de transports pour disperser les résidus de pétrole... Les déchets avaient été épandus dans plusieurs sites d'Abidjan... Peu après, des milliers d'habitants s'étaient plaints de maux de tête, d'irritations et de problèmes respiratoires. Pour les autorités ivoiriennes, 16 personnes en sont mortes, mais un magistrat britannique a affirmé en septembre 2009 qu'aucun élément ne prouvait que les déchets avaient provoqué plus que des "symptômes grippaux". Trafigura dément toute malversation...

Tout lire

Article
19 May 2010

Déchets toxiques d’Abidjan : faux témoignages des chauffeurs de camion [Côte d'ivoire]

Auteur: Albane Wurtz, Developpementdurable.com

Alors que le procès s’ouvre le 1er juin prochain aux Pays-Bas, Greenpeace....vient de remettre au parquet hollandais un rapport contenant les déclarations de 9 chauffeurs de camions qui avaient dû transporter les déchets toxiques du navire jusqu’à une décharge près d’Abidjan. A la suite de cette manipulation, les chauffeurs ont eu de graves ennuis de santé et 2 d’entre eux sont morts. Or, selon les témoignages qu’à recueillis Greenpeace, l’affrêteur du navire contenant les déchets, Trafigura, aurait acheté leur silence. « Trafigura leur a demandé de dire que les déchets n’étaient pas dangereux, qu’ils n’avaient pas eu d’impact sur leurs vies », a avoué...une porte-parole de Greenpeace. 650€ le 11 février 2009 et 2 300€ le 13 avril 2010 : ce sont les sommes versées par Trafigura aux chauffeurs de camions...la société a avoué leur avoir versé de l’argent mais seulement pour étouffer la volonté des chauffeurs de procéder à du chantage et non pour minimiser l'impact des déchets sur leur santé.

Tout lire