Côte d'Ivoire : Noble Group se déclare prêt à exporter le cacao et payer les taxes au gouvernement Gbagbo - d'autres commerçants internationaux pourraient suivre dès le 31 mars

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
30 March 2011

Le cacao au coeur des attaques [Côte d’Ivoire]

Auteur: Joseph Atoumgbré, Le Temps [Côte d’Ivoire]

Les fronts Ouest et Est du pays étaient en ébullition mardi, suite à l’offensive d’envergure menée lundi, par les forces rebelles armées par Alassane Dramane Ouattara aidés par les soldats de l’Onu présents en Côte d’Ivoire....Il y a des intérêts économiques qui entrent en jeu...notamment la date butoir du 31 mars qui équivaut au paiement du Droit unique de sortie (Dus) sur le cacao que les multinationales et les exportateurs doivent verser au gouvernement du président de la République Laurent Gbagbo...Car, comme l’a révélé récemment le Financial Times un journal londonien sur la volonté des multinationales de payer les taxes à l’exportation du cacao au président Gbagbo ont sonné comme un ultimatum à la nébuleuse » qui aurait échoué « si le 31 mars Gbagbo restait Président »...[L]’embargo [de l'Union européenne] avait été renforcée par un appel de l’opposant Alassane Dramane Ouattara, demandant l’arrêt des exportations par les multinationales. Ce dernier espérait ainsi couper les finances au chef d’Etat ivoirien.

Tout lire

Article
23 March 2011

Marché mondial du cacao / L’étau se desserre autour de la Côte d’Ivoire

Auteur: Le Temps [Côte d'Ivoire]

...[La] décision de l’Etat de prendre en main l’achat et l’exportation du cacao est en train de faire...fissurer le front anti-Gbagbo sur le marché mondial du cacao...[L]’un des gros exportateurs de cacao de Côte d’Ivoire, le trader Noble Group a déclaré qu’il acceptait d’écouler son stock avant le 31 mars, et qu’il allait dorénavant payer les taxes au gouvernement Aké N’Gbo...Ce groupe chinois de Hong-Kong se désolidarise ainsi du front anti-Gbagbo des traders européens et américains que sont Barry Callebaut, Archer Daniels Midland, Cargill, Olam, Touton, Ecom Agroindustrial et Armajaro qui continuent la résistance mais avec la peur au ventre...[Mais ces derniers disent] que si jusqu’au 31 mars, Gbagbo a encore la réalité du pouvoir, ils n’auront plus d’autre choix que de lui payer les taxes afin de sortir le cacao.

Tout lire