Cameroun : Camrail reconnue coupable de la catastrophe ferroviaire d'Esaka ayant fait 79 morts

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
27 September 2018

Cameroun : le Groupe Bolloré conteste une décision condamnant CAMRAIL

Auteur: APA News (Agence de Presse Africaine)

La Cameroon railways (CAMRAIL), filiale du Groupe Bolloré, a contesté, dans un communiqué...la décision du Tribunal de première instance (TPI) d’Eséka la condamnant pour « homicide, blessures involontaires et activités dangereuses » lors de l’accident ferroviaire du 21 octobre 2016 ayant officiellement fait 78 morts et plus de 600 blessés. «CAMRAIL s’insurge contre cette décision prise en l’absence de toute expertise qualifiée et compétente qui devait permettre d’établir de manière objective les véritables causes de ce tragique accident et de les circonscrire définitivement afin de sécuriser davantage le chemin de fer camerounais »,

« CAMRAIL entend faire immédiatement appel de cette décision et renouvelle sa confiance à la justice camerounaise pour apporter les réponses justes et objectives en Cour d’appel »...

Tout lire

Article
26 September 2018

Camrail condamné pour un déraillement au Cameroun en 2016

Auteur: Josiane Kouagheu et Jean-Stéphane Brosse, Reuters

L’opérateur ferroviaire Camrail et onze prévenus à titre individuel ont été reconnus coupables d’homicide involontaire...pour le déraillement qui a coûté la vie à 79 personnes et fait plus de 600 blessés en octobre 2016 à Eseka, au Cameroun...

Me Massi Ngakele, avocat d’une des victimes, a salué un “jour historique”.

Camrail est une filiale de Bolloré Africa Logistics, qui appartient au groupe français Bolloré. Ce dernier n’a pas fait de commentaire dans l’immédiat.

A l’issue d’une enquête, le gouvernement avait conclu l’an dernier que Camrail était le principal responsable du déraillement du train, qui roulait à une vitesse plus de deux fois supérieure à celle autorisée alors qu’il était surchargé et que ses freins étaient défectueux.

Tout lire