Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Cameroun: Des communautés locales s'inquiètent des éventuels impacts sociaux et environnementaux d'un projet de palmier à huile

Auteur: Agence Cameroon Press (Cameroun), Publié le: 16 September 2019

"Exploitation des terres : la communauté de Nyete exprime ses inquiétudes au sujet du nouveau projet de plantation de palmiers", 13 septembre 2019

La communauté de Nyete...a exprimé ses inquiétudes concernant un nouveau projet de palmiers qui occupera plus de 3000 hectares de leurs terres, en dépit du fait que d'autres entreprises opérant dans leur communauté leur ont fait plus de mal que de bien. Ils ont exprimé leur frustration...lors d'une réunion pour évaluer l'impact social et environnemental du nouveau projet sur la population. Le projet réalisé par la société Camvert Sarl consiste à abattre des arbres qui occupent plus de 60 000 hectares de terrain...

...la société civile camerounaise...a écrit une déclaration contre ledit projet, déclarant qu'il aurait de graves conséquences sur la communauté. Le chef de l'Adjab de Nyete...a déclaré qu'il n'était pas à l'aise avec la décision de permettre à Camvert de réaliser ses objectifs, étant donné que la présence d'autres compagnies comme Hevecam et Socapalm [Société Camerounaise de Palmeraies], n'a guère apporté de changement à la communauté, car elle est toujours appauvrie.

La zone qui sera exploitée par Camvert Sarl, abrite actuellement diverses espèces d'animaux sauvages...Les organisations de la société civile qui s'occupent de l'environnement et de la préservation des espèces sauvages indiquent que des animaux...Ils s'inquiètent également de l'augmentation de la pression foncière...la population est toujours mal à l'aise avec ce projet.

Cependant, le sous-préfet Mbotiji Hotison dit que l'Etat ne peut pas se lancer dans un projet qui ne profitera pas à la population. Il a insisté sur le fait que l'Etat pensait au bien-être de la population avant d'accepter le projet qui est dit 100% camerounais.

Tout lire