Cameroun : Les Etats-Unis auraient fait pression sur les autorités locales au bénéfice d’Herakles Farms/SGSO, entreprise accusée d’accaparement de terres, selon Greenpeace et Oakland Institute

Auteur: Géraldine Ivaha, Cameroun info.net, Publié le: 31 October 2016

« Cameroun – Accaparement de terre dans le sud-ouest: les États-Unis accusés d’avoir fait pression sur Paul Biya », 24 octobre 2016

...L’Organisation Non Gouvernementale Greenpeace International et Oakland Institute, un groupe de réflexion indépendant en matière politique, viennent de publier un rapport intitulé « Herakles Farms/SGSOC: Histoire d’un projet d’huile de palme destructeur au Cameroun ». « Ce rapport détaille l’utilisation des dons en espèces, ainsi que les actes de corruption pratiqués par cette société »...

...Le rapport indique que les États-Unis possédaient des informations dès le début de l’année 2013, selon lesquelles, Herakles pourrait avoir violé les lois américaines contre la corruption. «L’Ambassadeur des États-Unis de l’époque et les Hauts-Fonctionnaires du Département d’État américain ont continué à exercer des pressions auprès du Gouvernement camerounais pour le compte de cette société jusqu’en fin du mois de mai 2013, voir même après»...

Tout lire

Entreprises concernées: Herakles Capital Herakles Farms (part of Herakles Capital)