Canada : Une offre d'emploi d'une entreprise de pêche propose explicitement un salaire moins élevé aux femmes qu'aux hommes

Auteur: Arnaud Koenig-Soutière, Journal du Québec (Canada), Publié le: 29 April 2019

« Une usine en Gaspésie offre un salaire moins élevé aux femmes », 27 avril 2019

Dans son offre, l’entreprise Unipêche M.D.M. Paspébiac cherchait à pourvoir un poste à temps plein dans son usine de la route du Banc. Elle proposait un salaire horaire de 13,28$ pour un homme, contre 12,69$ pour une femme.

«C’est clairement de la discrimination sexiste», s’indigne Sylvain Roy, député de Bonaventure, où est établie l’entreprise.L’élu péquiste a partagé et dénoncé l’offre «inacceptable et indécente» sur les réseaux sociaux, interpellant la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) pour qu’elle entame une enquête.  

La CNESST a indiqué qu’elle et la Commission des droits de la personne et de la jeunesse allaient « coordonner leurs actions respectives » pour intervenir...

Dans un communiqué diffusé samedi soir, Unipêche M.D.M. Paspébiac a fait une «mise au point» dans laquelle l’entreprise met la faute sur une formulation «traditionnelle» dans le milieu des pêcheries. Elle se défend qu’il existe des «lignes d’hommes» et des «lignes de femmes», dont le nom serait sans réel égard au sexe et dont les tâches sont différentes. 

«La formulation doit être révisée», convient l’entreprise, assurant respecter des principes d’équité salariale...

Tout lire