Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/colombie-la-fille-d’une-victime-demande-à-edf-de-ne-plus-acheter-de-charbon-provenant-de-colombie-lié-à-des-atteintes-aux-droits-de-l’homme-avec-les-déclarations-de-l’entreprise#c137050

Ce "charbon de sang" qui alimente toujours les entreprises énergétiques européennes

Auteur: Le Vif (Belgique), Publié le: 13 May 2016

Ce jeudi 12 mai, Maira Mendez Barboza, une colombienne dont le père fût tué par un groupe paramilitaire en 2001, était à Paris pour y interpeller les dirigeants d'EDF lors de l'assemblée générale du groupe français. Le groupe importe toujours du charbon colombien dont l'extraction a été associée à des milliers d'assassinats, déplacements et autre climat de terreur…

…Interpellé hier, le PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy, reconnait le drame vécu par la famille de Maira, néanmoins, il dit ne pas voir le lien entre EDF et les exactions commises dans la région de César et nie toute responsabilité pour l'entreprise dans la réparation des violences passées et la garantie de non-répétition…Une déclaration contradictoire avec la Charte éthique de l'entreprise. Cette dernière met en avant la protection des droits de l'Homme. La société avait déjà fait un premier pas vers la sortie du charbon en s'engageant avant la COP21 à ne plus ouvrir de centrales à charbon tout en mettant en avant sa responsabilité dans la lutte contre le changement climatique…

Pour le moment, seule la compagnie danoise Dong a choisi de prendre des mesures et stopper l'importation du "charbon de sang". Dès 2006, l'entreprise avait cessé tout échange avec Drummond et a annoncé fin-avril son intention d'arrêter son importation de charbon extrait par Prodeco…

Tout lire