Censure en Chine : Un sénateur américain questionne 30 entreprises sur leur attitude

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
2 February 2010

Censure en Chine: 30 sociétés questionnées à Washington sur leur attitude

Auteur: AFP

Trente multinationales du secteur des communications ont été appelées mardi à faire la lumière sur leur comportement en matière de droits de l'homme en Chine par un sénateur américain qui s'inquiète de les voir collaborer avec les censeurs de Pékin. Dans une lettre adressée à ces sociétés, dont Apple, Facebook, IBM, Nokia et Twitter, le sénateur démocrate Richard Durbin, président de la sous-commission des droits de l'homme, donne en exemple le géant de l'internet Google, qui a menacé de se retirer de Chine à la suite d'attaques informatiques dont il dit avoir fait l'objet... Dans sa missive, le sénateur demande aux entreprises concernées de décrire les mesures qu'elles prennent "pour faire en sorte que (leurs) produits ou services ne permettent pas au gouvernement chinois de violer les droits de l'homme".

Tout lire

Article
+ English - Cacher

Auteur: Agence France Presse

A US senator on Tuesday asked 30 leading companies...for information about their human rights practices in China after Google's threat to leave the country over cyberattacks and Web censorship...The letters were sent to Acer, Amazon, Apple, AT&T, Cisco, Dell, eBay, Facebook, Fortinet, Hewlett-Packard, IAC, IBM, Juniper, Lenovo, McAfee, Motorola, News Corp., Nokia, Nokia Siemens, Oracle, Research in Motion, SAP, Siemens, Skype, Sprint Nextel, Toshiba, Twitter, Verizon, Vodafone and Websense.

Tout lire