Centrafrique : Le gouvernement enquête sur des mines chinoises pour non-respect présumé du Code minier et du Code du travail

Auteur: Charles Bouessel du Bourg , Jeune Afrique, Publié le: 27 September 2018

« Centrafrique : des mines chinoises dans le collimateur des autorités », 21 septembre 2018

Répondant à des plaintes de riverains, le ministre des Mines de la République centrafricaine a décidé de sévir contre les exploitations minières, en majorité chinoises, qui ne respectent pas ses règles…

Dans le collimateur de son département, trois sociétés chinoises qui ont enfreint plusieurs règles du Code minier et du Code du travail : Zhigou Mining, Industrie minière de Centrafrique (IMC) et Thien Pao.

Les autorités ont créé une commission interministérielle pour décider des sanctions à prendre…

Une précédente commission interministérielle avait déjà été mise en place en juillet, infligeant début septembre de lourdes sanctions à HW-Lepo…L’exploitant a finalement été autorisé à reprendre ses activités, mais doit réhabiliter l’environnement dans les zones exploitées, et honorer son engagement à construire un dispensaire, une école et des forages d’eau pour les riverains…

Tout lire