Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/les-multinationales-ne-font-pas-le-nécessaire-face-aux-allégations-de-travail-des-enfants-dans-les-chaînes-d’approvisionnement-en-cobalt-pour-les-batteries-selon-un-noueau-rapport#c165273

Ces enfants qui travaillent pour nos batteries

Auteur: Amnesty International, Publié le: 15 November 2017

Renault, Microsoft, Lenovo, BMW...ces marques à la pointe du secteur électronique et du véhicule électrique ne font pas assez pour vérifier leurs chaînes d’approvisionnement de cobalt...Deux années se sont écoulées depuis que nous avons révélé que les batteries utilisées pour leurs produits sont susceptibles d'être liées au travail des enfants en République démocratique du Congo (RDC)...Nous avons rassemblé des informations montrant que des enfants et des adultes extraient le cobalt dans des tunnels étroits creusés manuellement, et sont exposés au risque d'accidents mortels et de graves affections pulmonaires. L'organisation a suivi le parcours du cobalt provenant de ces mines, qui a été livré à une entreprise chinoise de transformation appelée Huayou Cobalt...Nous avons évalué les pratiques de 28 entreprises susceptibles d’être liées à Huayou Cobalt en se basant sur cinq critères reflétant les normes internationales, notamment l'obligation faite aux entreprises de mener des vérifications en exerçant un « devoir de vigilance » sur leurs chaînes d'approvisionnement, et leur obligation de transparence au sujet des risques qui y sont associés en matière de droits humains. L'organisation a pour chaque entreprise indiqué « aucune mesure », « minimum », « modéré » ou « insuffisant » pour chaque critère. Aucune des entreprises citées dans le rapport n'a pris des mesures suffisantes pour se conformer aux normes internationales. Et ce, alors même qu’elles sont toutes averties des risques en matière de droits humains et des atteintes à ces droits liés aux activités d'extraction du cobalt en RDC. Il est fort probable que le cobalt extrait de mines par des enfants soit utilisé dans les batteries de voitures électriques. Les véhicules électriques sont à la traîne par rapport à d'autres secteurs en ce qui concerne les pratiques liées à leurs batteries...Cette nouvelle enquête établit un classement des géants de ce secteur, parmi lesquels figurent Apple, Samsung Electronics, Dell, Microsoft, BMW, Renault et Tesla, basé sur les progrès qu'ils ont réalisés depuis janvier 2016 dans leurs pratiques concernant l'approvisionnement en cobalt. Si une poignée d'entreprises ont réalisé des progrès, d'autres n'ont toujours pas pris les mesures les plus élémentaires, telles qu'une enquête sur les filières d'approvisionnement en RDC...Cette nouvelle enquête établit un classement des géants de ce secteur, parmi lesquels figurent Apple, Samsung Electronics, Dell, Microsoft, BMW, Renault et Tesla, basé sur les progrès qu'ils ont réalisés depuis janvier 2016 dans leurs pratiques concernant l'approvisionnement en cobalt. Si une poignée d'entreprises ont réalisé des progrès, d'autres n'ont toujours pas pris les mesures les plus élémentaires, telles qu'une enquête sur les filières d'approvisionnement en RDC..Apple est devenue la première entreprise à publier les noms de ses fournisseurs en cobalt...Dell et HP ont montré des signes encourageants...Microsoft, par exemple, fait partie des 26 entreprises qui n'ont pas rendu publiques les informations sur leurs fournisseurs...Lenovo présente elle aussi de mauvais résultats...

Tout lire