Conférence Internationale de l'ONU sur les Changements Climatiques (30 nov-11 déc)

La Conférence des Nations Unies sur les Changements Climatiques se tient à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015. Elle doit aboutir à un nouvel accord international sur le climat pour maintenir le réchauffement climatique en-dessous de 2°C.

De nombreuses entreprises présenteront leurs engagements contre le changement climatique, et de nombreux événements parallèles avec la société civile sont également organisés.

Site d'information officiel

Evénements, expositions, et arène de l'action climat

Où trouver le Centre de Ressources à la COP21?

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Document
30 November 2015

COP 21 – CEEAC : Le FEVAC, pour une économie moins émettrice de gaz à effet de serre

Auteur: Gildas Parfait Diamoneka, FEVAC (Gabon)

Le Fonds pour l’Économie Verte en Afrique Centrale (FEVAC) n’est pas un outil isolé. Il représente le pilier financier du Système de l’Économie Verte en Afrique Centrale (SEVAC). Le SEVAC est à la fois une vision, un outil, une approche et un modèle de développement de l’économie des ressources naturelles structuré autour de plusieurs piliers. Il vise le maintien de l’équilibre entre la protection de l’environnement et le développement des entreprises et l’amélioration des conditions de vie des populations. Ce système est également un outil de développement d’une économie moins émettrice de gaz à effet de serre en Afrique centrale et de lutte contre les changements climatiques.

Tout lire

Article
30 November 2015

COP21 : ce que les Présidents africains ont dit à l’ouverture du sommet

Auteur: Marion Douet, Jeune Afrique

La COP 21 s'est ouverte lundi avec les déclarations, limitées à quelques minutes, de l'ensemble des chefs d'État présents à Paris. Voici les principales déclarations des présidents africains. [Pour] Macky Sall (Sénégal)  « Nous n’avons nul besoin de démonstrations scientifiques sur le changement climatique, car nous le vivons déjà. L’accord doit être contraignant, applicable à tous, juste et équitable. Pour nous, les énergies propres sont également une source de perte de compétitivité qui amplifie le coût de notre développement...»...Moulay Rachid (au nom du roi du Maroc) : « Est il équitable de plaider pour la frugalité quand on a déjà tout ? Est-il légitime que les prescriptions pour la protection du climat soit dictées par ceux qui sont les premiers responsables du réchauffement de l’atmosphère ? Le continent africain mérite une attention particulière. Prenons garde à ce que ces pays n’aient pas à choisir entre le progrès économique et la protection de l’environnement. »...Alpha Condé (Guinée) : « La Guinée est confrontée comme d’autres pays au défi du développement et de la protection de l’environnement. À ceux qui pensent encore que les conséquences du changements climatiques sont lointaines, la Guinée et ses voisins ont malheureusement apporté la preuve du contraire avec l’épidémie Ebola. Le risque pour la santé humaine s’inscrit en droite ligne des bouleversements de notre environnement. »

 

Tout lire

Document
27 November 2015

COP21 – ROSCEVAC : Communiqué de Presse

Auteur: Gildas Parfait Diamoneka, ROSCEVAC (Gabon)

Le Réseau des Organisations de la Société Civile pour l’Economie Verte en Afrique Centrale (ROSCEVAC), après avoir participé activement au sommet du développement post 2015 sur les Objectifs du Développement Durable à New York, le 29 septembre 2015, et à la Conférence des Organisations de la Société Civile d’Afrique sur les Ressources Naturelles...annonce la mobilisation de son réseau et des réseaux partenaires...pour renforcer le Plaidoyer et le Lobbying, à la faveur de la conclusion des négociations sur le climat, durant la COP 21...Le ROSCEVAC va veiller à Paris à la prise en compte des initiatives de Transparence, de reddition des comptes et de participation des OSC et des Citoyens des pays de l’espace CEEAC, à l’utilisation des contributions des pays du Nord et organisations internationales pour une résilience économique au travers d’un Plan global de restauration et de compensation en matière climatique...le ROSCEVAC s’inscrira dans une vision stratégique fondée sur l’évaluation des efforts réels entrepris par les Etats pour amorcer les réformes institutionnelles devant permettre à la sous-région d’opérationnaliser le Fonds pour l’Economie Verte en Afrique Centrale (FEVAC), le Système de l’Economie Verte en Afrique Centrale (SEVAC)...

Tout lire

Article
27 November 2015

Energie : les entreprises s'engagent aussi

Auteur: La Dépêche du Midi (France)

A quelques jours de l'ouverture à Paris de la COP21, 39 grands groupes français ont publié ensemble leurs engagements pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre…Ce document met en avant «l'ambition partagée» de ces entreprises dans un texte commun, puis compile leurs engagements individuels sur la réduction de leur consommation d'énergie, ou encore leurs investissements dans des technologies bas carbone…Les 39 entreprises françaises…souhaitent qu'un accord mondial «ambitieux et réaliste» soit cette fois signé à la COP21, qui s'ouvre officiellement lundi à Paris…Entre 2016 et 2020, ces groupes prévoient ainsi d'investir 170 milliards d'euros dans la lutte contre le changement climatique, dont au moins 45 milliards d'euros dans les énergies renouvelables, l'efficacité énergétique et d'autres technologies bas carbone, et 80 milliards d'euros en financements de projets «contribuant à la lutte contre le changement climatique». [Fait référence à Avril, BNP Paribas, Carrefour, Danone, EDF, JCDecaux, Kering, La Poste, Michelin, Orange, Publicis, Schneider Electric, Scor, Saint-Gobain, Total, Valeo]

Tout lire

Article
26 November 2015

Les entreprises françaises s’engagent pour le climat - Initiative de 39 grands groupes français en vue de la conférence de Paris

Auteur: 39 entreprises françaises

Tout lire

Article
25 November 2015

Marc Jacouton (Global Compact France) : "La COP21 est déconnectée de la réalité des PME"

Auteur: Béatrice Héraud, Novethic (France) (copyright: www.novethic.fr)

Les PME sont les oubliées des négociations onusiennes sur le climat. Elles représentent pourtant l'essentiel du tissu économique et ont tout à gagner à prendre en compte la question climatique. C’est pourquoi le Global Compact France a créé son Club PME et Climat. Entretien avec son président, Marc Jacouton, qui est aussi directeur relations extérieures et développement durable de Cepovett, un fabricant de vêtements professionnels...[Lire la suite : http://www.novethic.fr/isr-et-rse/actualite-de-la-rse/isr-rse/la-cop21-est-deconnectee-de-la-realite-des-pme-143710.html]

Tout lire

Article
3 November 2015

France : Le MEDEF et les entreprises appellent à la signature d’un accord ambitieux lors de la conférence internationale sur le climat

Auteur: AFP

« Climat: le Medef se mobilise mais alerte sur la compétitivité des entreprises », 2 novembre 2015

Le président du Medef Pierre Gattaz a affirmé lundi que la lutte contre le changement climatique était une "immense opportunité" pour les entreprises françaises, tout en alertant sur des "lignes rouges" à ne pas franchir pour préserver leur compétitivité...des hausses de taxes uniquement sur les entreprises françaises...ou encore des contraintes ou des obligations qui là encore ne porteraient que sur les entreprises françaises". Mobilisé pendant la COP21 à travers sa participation à plusieurs conférences et évènements, le Medef accueillera notamment un "sommet international du business", les 8 et 9 décembre, qui devrait déboucher sur une déclaration commune des organisations patronales participantes, selon M. Gattaz...Bruno Lafont, président du pôle développement durable du Medef, juge aussi "fondamentale" la mise en place d'un mécanisme fiable de mesure des émissions de gaz à effet de serre pour pouvoir évaluer les efforts des pays et des entreprises...

Tout lire

Article
9 October 2015

Les ambitions affichées des entreprises qui s’engagent pour lutter contre le changement climatique progressent, selon We Mean Business

Auteur: Gary Dagorn, Novethic (France) (copyright: www.novethic.fr)

« Nigel Topping (We Mean Business): "une vraie progression dans les ambitions climatiques des entreprises" », 9 octobre 2015

Lors de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques à Paris qui se tiendra au Bourget du 30 novembre au 11 décembre 2015 (COP21), seuls les Etats ont le pouvoir de négocier. Mais les entreprises et les investisseurs sont invités à proposer leur propre contribution à la lutte contre le changement climatique. De grandes coalitions mondiales, comme We Mean Business, regroupant des acteurs économiques engagés sur cette question comme BSR, The Climate Group ou The B Team, ont répondu à cet appel. Nigel Topping est le président de la structure. Entretien...[Lire la suite : http://www.novethic.fr/empreinte-terre/climat/isr-rse/nigel-topping-de-we-mean-business-il-y-a-une-vraie-progression-dans-les-ambitions-climatiques-affichees-des-entreprises-pour-la-cop21-143641.html] [Fait aussi référence à BP, General Mills, Mars, Shell, Statoil]

Tout lire

Article
6 October 2015

Des ONG dénoncent l’emprise croissante du secteur privé autour de la Conférence sur le climat COP21

Auteur: Olivier Petitjean, Observatoire des multinationales (France)

« Solutions COP21 : les solutions climat confisquées par les multinationales », 2 octobre 2015

En vue de la Conférence climat de Paris de décembre, le gouvernement et les grandes entreprises françaises ont choisi de mettre l’accent sur les « solutions ». Mais s’agit-il vraiment de rappeler, de manière salutaire, le pouvoir d’agir de nos sociétés face à la crise climatique, ou bien simplement de faire de la publicité pour les produits et les technologies de nos champions nationaux, tout en évitant soigneusement les questions qui fâchent, comme celle des énergies fossiles ? Le salon Solutions COP21, qui se tiendra en décembre au Grand Palais, illustre les limites et les impasses de cette mise en avant des « solutions climatiques »…Parmi les partenaires de Solutions COP21…on trouve surtout une ribambelle de multinationales…Au-delà de la publicité offerte aux multinationales se profile en effet l’enjeu de l’accès privilégié des acteurs économiques aux décideurs et à l’espace des négociations…Pour Juliette Rousseau, de la Coalition Climat 21, l’enjeu est effectivement de « démocratiser la question du climat » et des réponses à y apporter, comme le revendique à sa manière Solutions COP21. « Mais c’est totalement contradictoire avec le fait de concentrer les ‘solutions’ du côté des grandes entreprises, qui en plus sont celles qui ont provoqué le problème au départ. » [Fait référence à Assicurazioni Generali, Avril-Sofiprotéol, Bioéthanol, BNP Paribas, Carrefour, Coca-Cola, EDF, Engie, Ikea, La Poste, L’Oréal, Michelin, Nissan, Renault, Sanofi, Schneider Electric, Suez environnement, Vallourec, Veolia]

Tout lire

Article
28 May 2015

Des ONG dénoncent la présence d’entreprises du secteur des énergies fossiles dans la liste des partenaires de la conférence de Paris sur le climat

Auteur: AFP & Le Monde (France)

"Climat : des ONG dénoncent le financement de la COP21 par des « champions de la pollution »", 27 mai 2015

La conférence sur le climat qui se tiendra en décembre à Paris (COP21) coûtera finalement 170 millions d’euros…Par souci d’économies, Laurent Fabius, le ministre des affaires étrangères, souhaite que 20 % de ce montant soit pris en charge par des entreprises partenaires a-t-il déclaré…en dévoilant une « première liste » d’une vingtaine d’entre elles, toutes « amies du climat » selon lui. Pourtant, certaines sont issues du secteur des énergies fossiles, fortement polluantes…[L]a publication de la liste a fait bondir des associations environnementales. « Energéticiens fossiles et fissiles, compagnie aérienne, constructeurs automobiles : la liste des mécènes de la 21e Conférence de l’ONU sur le climat (…) comprend des multinationales françaises qui ne sont pas compatibles avec le climat », accusent les organisations non gouvernementales Les Amis de la Terre, Attac France, le Corporate Europe Observatory, WECF et 350.org… [E]lles dénoncent « l’incohérence du gouvernement « et redoutent que « les négociations se retrouvent aux mains des pollueurs »…[Fait référence à Air France KLM, Axa, BNP Paribas, Crédit agricole, EDF, Engie (formerly GDF Suez), ERDF, Ikea, LVMH, Renault Nissan, Suez Environnement]

 

Tout lire