Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Ce contenu fait partie de plusieurs histoires. Nous vous recommandons de lire ce contenu dans le contexte des histoires suivantes :

Congo-Kinshasa: Entreprises transnationales - sujet de (quel) droit ?

Auteur: Delphine Abadie - allAfrica.com, Publié le: 4 December 2009

Cette analyse met en lumière un des obstacles actuels à la justice internationale… J'exposerai…une série d'obstacles considérables auxquels demeurent confrontées les victimes potentielles dans leur combat contre l'impunité des entreprises…Selon la sous-commission à la promotion et à la protection des droits humains (2005), les crimes corporatifs reposent le plus souvent sur un fait de complicité, de soutien, de partenariat, d'assistance directe ou indirecte à la violation des droits humains commise par un autre acteur, lequel se trouve souvent à être le gouvernement d'accueil. [fait référence à Barrick Gold, Banro, Chevron, Talisman, Total, Unocal]

Tout lire

Entreprises concernées: Banro Barrick Gold Chevron Talisman (part of Repsol) Total Unocal (part of Chevron)