Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/rép-dém-du-congo-des-villageois-accusent-la-valley-qui-produit-de-leau-minérale-de-violer-leurs-droits-fondamentaux-lentreprise-répond#c179794

Correspondance au sujet des prétendus droits des Communautés Locales de Lupembe et Shamako

Auteur: Simpliste Kituka Tambwe, Lubuli & Associés (Conseil de La Valley), Publié le: 12 November 2018

...Par ma plume, ma cliente vous fait savoir et vous prie de comprendre qu'elle ne fait et ne fera pas la politique, si ce n'est pas se vouer à ses activités  commerciales pour son bien être et aussi celui de la population environnante et pourquoi pas le développement de la communauté.

Et donc, il ne sert à rien de vous référer par abus du pouvoir, à vos relations avec des institutions nationale qu'internationale qui n'ont aucun rapport avec ma cliente au risque d'engager votre propre responsabiilté...

Contrairement à vos allégations, ma cliente qui est parmi les propriétaires des concessions sur la route Kasenga, en occupant légalement sa concession, elle n'a prétendument empêché à quiconque l'accès au cimetière, aux champs médicinales, ni encore moins à la source d'eau qui demeure accessible jusqu'à date, contrairement à vos déclarations...

Par ailleurs, ma cliente relève que vous lui avez quelque part dans vos correspondances précédentes, imputé gratuitement et sans aucune preuve, les actes d'intimidation, d'arrestation et de détention des VIllageaois contestataires, qui seraient commis sur ordre du Chef de Secteur par des Agents de l'Agence Nationale de Renseignements (ANR), des Militaires de la Garde Républicaine (GR).

Elle se réserve quant à ce, le droit de vous poursuivre personnellement...

Télécharger le document

Il s'agit d'une réponse des entreprises suivantes: La Valley