Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/sénégal-le-président-de-la-république-lance-le-dialogue-national-sur-lexploitation-du-pétrole-et-du-gaz#c173550

Découverte de gisements de pétrole et de gaz au Sénégal - Un potentiel lourd, pas totalement chiffré

Auteur: Jean Pierre Malou, Sud Quotidien (Sénégal), Publié le: 12 June 2018

De 2014 à 2016, d’importantes quantités de pétrole et de gaz ont été découvertes au Sénégal. Cependant, les grandes sociétés pétrolières et gazières n’ont pas livré tout le secret du potentiel de ces ressources naturelles qui pourraient impulser un progrès décisif du pays. Seules des estimations provisoires importantes ont été annoncées. En juillet 2017, le pétrolier Ecossais Cairn Energy annonçait avoir trouvé «un important gisement d’or noir dans le puits FAN South-1 ». La société...révélera par suite...que « les travaux ont commencé et sont en train d’être exécutés par la plateforme de forage Stena Drill max»...Selon les affirmations de Simon Thomson, patron de Cairn Energy: « FAN Sud est notre dixième réussite au Sénégal depuis les trois dernières années et notre deuxième puits dans la partie profonde du bassin, à côté de la découverte FAN-1...A noter que c’est le 11 novembre 2014, que l’entreprise pétrolière britannique Cairn Energy annonçait...avoir trouvé un deuxième gisement de pétrole au large des eaux sénégalaises...Selon la société pétrolière: «Les premières estimations des réserves de ce puits vont de 150 millions de barils de pétrole (avec une probabilité de 90 %) à 670 millions de barils (avec une probabilité de 10 %), avec une perspective moyenne de 330 millions de barils (probabilité de 50 %)»… En 2014, la société écossaise Cairn Energy annonce également avoir découvert du pétrole au Sénégal, en association avec Petrosen, Far et Conocco Phillips dont les parts ont récemment été rachetées par l’australien Woodside. Cairn Energy avait découvert les deux gisements, SNE et FAN. En début 2016, Kosmos Energy avait terminé sa première phase d’exploration au large de la Mauritanie et du Sénégal, une campagne qui s’est soldée par des découvertes de pétrole et de gaz (champs Tortue, Marsouin et Teranga). Le champ gazier Grand Tortue/Ahmeyim, découvert en janvier 2016, est considéré comme le plus important gisement en Afrique de l’Ouest avec des réserves estimées à 450 milliards de m3. Il est à cheval sur la frontière sénégalo-mauritanienne. La compagnie pétrolière américaine a cependant annoncé, en février, l’acquisition par British Petroleum (BP) de 49,99 % des actions de sa société affiliée opérant dans l’exploration et l’exploitation de gisements d’hydrocarbures au Sénégal.
 

Tout lire