Ce contenu fait partie d’une histoire plus large, mais cette histoire n’est pas disponible dans votre langue. Nous vous recommandons quand même de lire ce contenu dans le contexte d’une des histoires suivantes :

De grandes marques de vêtements demandent au Pérou d’annuler une loi dangereuse

Auteur: IndustriALL Global Union, Publié le: 5 March 2013

Dans une lettre au président Ollanta Humala Tasso, six marques signataires ont exprimé leur inquiétude concernant le Décret 22342…qui encourage et ferme les yeux sur les infractions au droit du travail, et constitue de ce fait un obstacle à l'application correcte de leur code de conduite…Les États-Unis sont le principal destinataire des exportations de vêtements du Pérou…Une proposition d'annulation des dispositions sur le travail…rencontre une forte opposition des fabricants de textile et de vêtements..[L] secrétaire général de IndustriALL Global Union, a déclaré: “…l’étiquette ‘fabriqué au Pérou’ se trouve ternie par l’utilisation abusive de contrats d’emploi à court terme” [fait référence à 47 Brand, 7 For All Mankind, Arrow, Calvin Klein, Eastpak, Ella Moss, GH Bass & Co, Izod, JanSport, Kipling, Lee, Nautica, New Balance, Nike, North Face, PVH Corp, The Life is Good Company, Timberland, Tommy Hilfiger, Van Heusen, Vans, VF Corporation, Wrangler]

Tout lire

Entreprises concernées: Wrangler (part of VF Corp)