Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

De la Françafrique à la responsabilité sociale des entreprises: Les dynamiques entre les firmes, l'Etat et les mouvements sociaux en France

Auteur: Institut de recherche des Nations Unies pour le développement social (UNRISD), Publié le: 16 October 2009

Ce document est destiné à comprendre et à interpréter les dynamiques interactives entre les firmes, les mouvements sociaux et l’Etat en France par rapport aux inégalités entre le Nord et le Sud... L’auteur cherche en particulier à étudier comment les acteurs de la société civile réagissent aux activités des firmes multinationales françaises dans les pays en développement et comment ces réactions influencent ou peuvent influencer les politiques gouvernementales et celles des firmes... Après une rapide présentation du contexte historique français qui permet d’éclairer l’arrière-plan de la situation actuelle et de l’implication des firmes françaises dans les pays du Sud, notamment en Afrique pour la première partie, la nature de l’activisme en réaction aux comportements des firmes est examinée dans la seconde. La troisième partie est consacrée aux initiatives des pouvoirs publics. Les réactions des milieux économiques sont étudiées dans la quatrième partie. Ensuite, la cinquième partie s’attache à l’analyse des dynamiques entre les firmes françaises, les mouvements sociaux et l’Etat par le biais de quatre études de cas particulièrement caractéristiques: la production d’uranium avec AREVA, la distribution de l’eau, le pétrole avec Total (et les firmes qui l’ont constitué) et les principales entreprises engagées dans l’exploitation forestière en Afrique... [le rapport complet fait aussi référence à Suez Environnement (filiale de GDF Suez), Veolia Environnement, Saur, Aguas Argentinas, Rougier, Pasquet, Olam, Wijma]

Tout lire

Entreprises concernées: Aguas Argentinas (now Agua y Saneamientos Argentinos - AySA) GDF Suez (now Engie) Olam Orano (formerly Areva) Rougier SAUR (part of Bouygues) Suez Total Veolia (formerly Vivendi Environnement) Wijma