abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

États-Unis : Le gouvernement veut annoncer de nouvelles sanctions à l'encontre d'entreprises chinoises qui ne respecteraient pas les droits humains

« Trump bannirait prochainement de nouvelles entreprises chinoises », 16 novembre 2020.

Selon Axios, l'administration Trump souhaiterait profiter de ses dix dernières semaines à la Maison-Blanche pour renforcer les sanctions américaines contre la Chine. De nouvelles entreprises seraient inscrites sur liste noire, notamment à cause de l'exploitation de Ouïghours...

La liste des futures cibles de Donald Trump n'est pas connue. En revanche, on sait comment le président américain compte les incriminer. Comme pour Huawei et TikTok, la carte de la menace pour la sécurité intérieure des États-Unis sera utilisée. Le gouvernement américain compte aussi accuser certaines entreprises et autorités chinoises de ne pas respecter les droits de l'homme, notamment à Hong-Kong et à Xinjiang, la région où sont retenus en captivité les Ouïghours...

En revanche, Axios affirme que Donald Trump n'agira pas sur la question taïwanaise avant de partir. L'équipe de transition Biden-Harris n'a pas souhaité réagir à l'article du média américain.

Part of the following stories

China: 83 major brands implicated in report on forced labour of ethnic minorities from Xinjiang assigned to factories across provinces; Includes company responses

China: 83 major brands implicated in report on forced labour of ethnic minorities from Xinjiang assigned to factories across provinces; Includes company responses

China: Mounting concerns over forced labour in Xinjiang