abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Afrique: Suite au "Brexit", la CDC s'engage davantage sur le continent en se focalisant sur le développement et les énergies renouvelables

"Sommet Royaume-Uni – Afrique : CDC Group veut doubler son portefeuille africain", 20 janvier 2020

Alors que dirigeants et chefs d’entreprises britanniques et africains sont réunis à Londres...CDC Group annonce avoir conclu pour 400 millions de dollars d’engagements en Afrique et s’engage à investir au total 2 milliards de livres sterling dans les deux ans...

Ces engagements sont majoritairement destinés à fournir aux banques africaines une plus grande liquidité pour soutenir les PME et les microentreprises, « le fondement de toute économie saine », a estimé Nick O’Donohoe, le directeur général de CDC...Ces nouveaux engagements incluent aussi la participation du groupe britannique à différents fonds d’investissement, toujours dans l’optique de financer des PME... 

Outre le soutien aux PME, CDC a souhaité « accélérer le déploiement de l’énergie solaire et d’autres technologies renouvelables », avec un accord de dette de 10 millions de dollars avec Mettle Solar Africa pour accélérer le déploiement de l’énergie solaire en Afrique du Sud et en Namibie et un investissement de 20 millions de dollars dans le Fonds Metier Sustainable Capital II, axé sur les énergies renouvelables en Afrique subsaharienne...

« Les investisseurs [britanniques] ont une réelle opportunité d’embrasser les Objectifs de développement durable – en partenariat avec les pays et les entreprises africains – pour lutter contre le changement climatique, créer des emplois et des compétences et provoquer des changements sociaux et environnementaux positifs », assure Nick O’Donohoe.