abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Belgique : Des ONG demandent une loi qui oblige les entreprises à respecter les droits de l'homme et l'environnement

« "Nous demandons une loi belge qui oblige les entreprises à respecter les droits humains et l'environnement" », 23 avril 2019

Mercredi, cela fera 6 ans, jour pour jour que le Rana Plaza s'effondrait au Bangladesh. Alors même que le bâtiment menaçait de s’écrouler, des milliers de travailleurs, pour la grande majorité des femmes, avaient été contraints par leur direction de reprendre leur travail pour y produire des vêtements destinés à des entreprises européennes. 1138 personnes ont été tuées ce jour-là, et plus de 2500 ont été blessées. Cette catastrophe sans précédent a accru la prise de conscience collective concernant les conditions de travail désastreuses dans les filières d'approvisionnement des entreprises. Suite à l'indignation publique, des entreprises se sont engagées contractuellement à soutenir leurs fournisseurs du Bangladesh en adhérant aux Accords pour l’amélioration de la sécurité de leurs bâtiments. Parmi elles, peu d’entreprises belges...

Le respect des droits humains et de l'environnement, y compris par les entreprises, n'est pas une exigence démesurée. Pourtant la Belgique tarde à se doter d’un cadre juridique en la matière...

Les initiatives volontaires ne suffisent tout simplement pas : les entreprises qui ne respectent pas les règles ne sont pas sanctionnées. Quant aux entreprises qui font un effort réel, elles doivent faire face à de la concurrence déloyale...

C'est pourquoi nous demandons une loi belge qui oblige les entreprises à respecter effectivement les droits humains et l'environnement, tout au long de leurs filières d'approvisionnement internationales ou dans leurs filiales à l’étranger, et qui les rende légalement responsables si elles ne le font pas. Il est par ailleurs essentiel que les personnes qui subissent un impact négatif résultant d’activités d'entreprises ayant un lien belge (même si ces victimes se trouvent hors de Belgique), aient accès à la justice et à une réparation en Belgique...