abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Burkina Faso : La mine d'or Semafo de Boungou réouvre après une attaque armée qui a tué 38 employés

« Réouverture de la mine d'or canadienne fermée après une attaque », 6 février 2020.

Le producteur d'or canadien Semafo a annoncé...la réouverture de sa mine d'or de Boungou...fermée en novembre après une attaque qui avait fait 38 morts parmi les employés...Un hélicoptère pouvant transporter 10 employés à la fois a commencé à faire la navette entre la mine et Fada, ville située à environ 200 km à l'est d'Ouagadougou, a indiqué Semafo. Avant l'attaque du 6 novembre...le transport se faisait plutôt par convois routiers. Dès que la construction d'une piste d'atterrissage sera terminée, les transferts se feront par avion...

La société...souligne cependant que le gouvernement devra à court terme améliorer la sécurité sur la route menant à la mine avant qu'elle ne puisse envisager une plus grande fréquence des livraisons d'or...Le 6 novembre, des hommes armés non identifiés avaient tendu une embuscade à un convoi de cinq cars, escortés par des militaires, transportant des travailleurs de Boungou, à 40 km de la mine. Le Burkina Faso, frontalier du Mali et du Niger, est confronté à des attaques jihadistes, qui ont fait environ 800 morts selon un décompte de l'AFP et près de 600 000 déplacés depuis 2015...

Story timeline