abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Affaire

Douze ONG dénoncent des omissions de Glencore dans son rapport annuel sur le développement durable ; avec la réponse de l'entreprise

Douze ONG ont signé un communiqué conjoint dénonçant des omissions et l'affirmation que Glencore n'avait pas connu d'incident grave relatif aux droits humains au cours de l'année 2019 dans le rapport annuel de développement durable de l'entreprise. Les ONG soulignent que le rapport mentionne le décès de trente mineurs dans l'effondrement d'un puits sur une exploitation minière de l'entreprise en République Démocratique du Congo et le décès de ving-et-une personnes après la collision d'un camion d'acide sulfurique, mais ne compte pas ces incidents comme des « incidents graves ».

Le Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l'Homme a invité l'entreprise à répondre à ces allégations. La réponse est incluse ci-dessous.

Cette histoire est également accessible en anglais.