abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Facebook admet avoir écouté et transcrit certaines conversations privées d'usagers

« Facebook admet avoir écouté certaines conversations d'usagers », 14 août 2019

Dans un communiqué transmis à Bloomberg, Facebook a reconnu avoir fait transcrire à des employés des enregistrements sonores de conversations de certains de ses utilisateurs, a révélé, mardi 13 août, l'agence financière. La société fondée par Mark Zuckerberg a précisé qu'il s'agissait d'usagers ayant autorisé l'application Facebook Messenger à accéder à leur microphone et ayant utilisé celle-ci pour lui dicter des messages sonores à retranscrire...

...Facebook, qui vient tout juste de payer une amende record de 5 milliards de dollars (4,5 milliards d'euros) aux autorités fédérales américaines pour un mauvais usage des données privées de ses usagers, affirme avoir mis fin très récemment à cette pratique. « Tout comme Apple ou Google, nous avons gelé la pratique de faire écouter les enregistrements sonores par des humains la semaine dernière », explique l'entreprise...

...Apple, Google et Amazon, qui vendent tous des assistants vocaux, avaient déjà reconnu faire de même pour améliorer les réponses de leurs applications. Les deux premiers ont indiqué avoir suspendu temporairement cette pratique très récemment. L'entreprise de Jeff Bezos a, pour sa part, donné le choix aux usagers de bloquer l'utilisation de leurs échanges avec Alexa, l'IA qui anime ses assistants vocaux Echo.