abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

IBM annonce l'abandon de la reconnaissance faciale en raison de problèmes de droits humains et de profilage racial

« Au nom des droits de l’homme, IBM abandonne le marché de la reconnaissance faciale » 9 juin 2020

IBM a décidé de se retirer du marché de la reconnaissance faciale à usage général, disant craindre que la technologie ne soit dévoyée pour servir à un profilage discriminatoire.

« IBM s'oppose fermement et ne tolérera pas l'utilisation de toute technologie, y compris la technologie de reconnaissance faciale proposée par d'autres fournisseurs, pour la surveillance de masse, le profilage racial, les violations des droits de l'homme et des libertés fondamentales, ou tout autre objectif qui n'est pas conforme à nos valeurs et principes de confiance et de transparence », a déclaré le PDG Arvind Krishna dans une lettre adressée lundi aux dirigeants du Congrès américain...

Aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde, la reconnaissance faciale est critiquée par les défenseurs de la vie privée et certains législateurs. Pour autant, la technologie est en passe de devenir omniprésente dans les aéroports et les centres commerciaux, et certaines entreprises la vendent aux services de police.

Les critiques citent des études montrant que la reconnaissance faciale a un faible taux de précision pour les femmes et les minorités. Et lorsqu'elle fonctionne correctement, ajoutent-ils, elle a le potentiel de devenir une forme de surveillance inéluctable et invasive.