abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb
Affaire

Indonésie : Des multinationales utilisent une huile de palme dite « durable », résultat du travail forcé et du travail des enfants, selon Amnesty International

Le Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l'Homme a essayé de contacter Abdi Budi Mulia et Best Group, les deux seules entreprises citées dans le rapport et qui n'avaient pas répondu à Amnesty International.  Abdi Budi Mulia n'a pas répondu et nous n'avons pas pu joindre Best Group avec les coordonnées disponibles sur son site.

Réponses de l'entreprise

Abdi Budi Mulia

Aucune réponse

Story timeline