abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Le patron de LafargeHolcim s'en va

Le directeur général de LafargeHolcim, Eric Olsen était sur la sellette dans le cadre du financement indirect de groupes armés en Syrie. Le groupe a toutefois écarté la responsabilité de ce dernier.

...«Bien que je n'aie été en aucune manière impliqué, ni même informé d'actes répréhensibles, je pense que mon départ contribuera à ramener de la sérénité à une société», a-t-il ajouté...

En mars, le groupe avait admis avoir conclu des arrangements pour maintenir l'activité d'une cimenterie située à Jalabiya, à 150 kilomètres au nord-est d'Alep. La filiale locale, qui appartenait alors à Lafarge avait remis des fonds à des tierces parties pour trouver des arrangements avec des groupes armés, dont des tiers visés par des sanctions...

Dans un communiqué...le cimentier a confirmé lundi que certaines mesures prises en vue de permettre à l'usine syrienne de poursuivre un fonctionnement sûr étaient inacceptables. Des erreurs de jugement significatives «ont été commises».

Part of the following stories

2 ONG poursuivent le cimentier Lafarge en France pour financement présumé du groupe terroriste Daech et complicité de crimes de guerre en Syrie

Syrie : L’enquête de LafargeHolcim confirme la prise de mesures inacceptables et des erreurs de jugement ; son PDG quitte ses fonctions

Procès contre Lafarge (complicité pour crimes contre l’humanité, Syrie)