abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Le PDG de Google s’exprime sur la nécessité de réglementer l’intelligence artificielle pour une utilisation éthique

« Le PDG de Google, Sundar Pichai, déclare qu'il ne fait aucun doute que l'IA doit être réglementée », 21 janvier 2020

...[S]i ces technologies [de l’intelligence artificielle (IA)] peuvent être utilisées pour améliorer nos vies, elles peuvent dans de mauvaises mains être utilisées pour les détruire...

...Sundar Pichai, le président directeur général d’Alphabet et de Google, vient de s’exprimer sur la nécessité de réglementer cette technologie. Pour lui, des entreprises comme Google « ne peuvent pas simplement construire de nouvelles technologies prometteuses et laisser les forces du marché décider comment elles seront utilisées »...

Déjà en interne, Google a publié ses propres règles d’IA pour aider à guider le développement éthique et l’utilisation de cette technologie. Ainsi, selon ces règles, il existe des domaines dans lesquels l’entreprise ne concevra ni ne déploiera l’IA. Il s’agit par exemple de la surveillance de masse ou de la violation des droits de l’homme...L’UE et les États-Unis commencent à élaborer des propositions réglementaires. Mais pour que le domaine de l’intelligence artificielle soit aussi réglementé que celui des armes biologiques, il est essentiel qu’au niveau international un accord soit défini sur les valeurs fondamentales, avance Pichai...