abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Les actionnaires d'Apple appelés à voter pour plus de transparence sur ses réponses aux demandes de gouvernements susceptibles de limiter la liberté d’expression ou l’accès à l’information

« Apple pourrait être contraint d'être transparent sur les demandes de censure de la Chine », 25 février 2020

Depuis plusieurs années, Apple est soupçonné de ne pas être totalement transparent [et d'avoir] accepté de bloquer l’utilisation de certaines applications pour les utilisateurs chinois. Apple pourrait très bientôt être contraint de divulguer tout ce que le gouvernement chinois lui demande de faire.

Un projet allant dans ce sens doit être voté très prochainement par les actionnaires de l’entreprise américaine...Si ce projet était voté ce mercredi 26 février, Apple s’engagerait à prendre de nouveaux engagements en matière de droits de l’Homme. Un tel projet pourrait avoir des conséquences au-delà de la Chine pour Apple. En effet, aux États-Unis, le géant technologique californien se heurte régulièrement au gouvernement, notamment à propos de demandes de déverrouillage d’iPhones...

Si cette proposition était votée, Apple devra décrire précisément “les mesures prises au cours de l’année écoulée en réponse aux demandes du gouvernement ou de tiers qui étaient susceptibles de limiter la liberté d’expression ou l’accès à l’information”...

...Un porte-parole d’Apple a déclaré que : “cette proposition est inutile compte tenu des nombreuses informations qui sont déjà fournies publiquement à nos actionnaires et à nos utilisateurs”.