abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Madagascar: Des heurts entre mineurs artisanaux et forces de l'ordre font un blessé

"Madagascar: le ministère de la Défense s'excuse après un incident à Ilakaka", 21 juillet 2020

À Ilakaka, la plus grande mine de Madagascar, réputée pour ses gisements de saphir...des échauffourées ont éclaté...dans un contexte de confinement sous tension, faisant un blessé...

L’altercation a éclaté et dégénéré parce que l’individu ne portait pas de masque...Une explication confirmée par les forces de l’ordres sur place. Blessé par un militaire, l’homme a ensuite été transféré à l’hôpital. Et des manifestations ont éclaté dans la foulée de l’incident pour demander justice.

...Les circonstances exactes de la blessure sont inconnues: blessure par balle, coups physiques ? Selon le colonel Zafisambatra Ravoavy, directeur de la sécurité et des renseignements à la Gendarmerie nationale, une investigation a commencé sur place pour déterminer les causes de l’incident...

Plus tard dans la journée, le ministère de la Défense nationale a présenté ses excuses et a reconnu une bavure militaire. Il a aussi annoncé des mesures strictes pour sanctionner les auteurs.

La ville d’Ilakaka, qui repose essentiellement sur la mine et les gisements de saphirs, compte environ 30 000 habitants qui vivent de la vente de pierres précieuses et de leur prospection. La ville est à l’arrêt depuis le confinement, et les propriétaires en sont partis, laissant les travailleurs sans moyen de subsistance.