abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Madagascar: Women in Mining and Resources (WIMR) note une faible représentation des femmes dans le secteur extractif

"Mines - Faible représentation féminine dans le secteur extractif", 12 mars 2020

10%. C'est le maigre taux que représente la gente féminine dans les métiers de l'extraction minière et tout ce qui s'y rapporte. Le constat a été exposé...lors de la présentation de l'association des femmes œuvrant dans le secteur minier ou « Women in Mining and Resources » (WIMR).

«Des femmes arrivent à se démarquer dans ce que l'on qualifie de "monde d'hommes". Nous ambitionnons de véhiculer cette promotion de l'égalité de genre et l'autonomisation des femmes dans le secteur extractif », soutient Lydie Fanajanirina Ralalarison, président du WIMR. Pour y arriver, ces femmes de l'extractif entendent mettre en avant les questions de promotion et de professionnalisation des petites et moyennes mines qui enregistrent un taux d'employabilité féminine non négligeable.

Cependant, le secteur minier a déjà, à un moment, mis l'accent sur le fait qu'il n'y a pas de métiers spécialement dédiés aux hommes et aux femmes et que même dans les métiers socialement réservés aux hommes, des femmes peuvent y exceller, ce qui est le cas du métier de conducteur d'engin au sein d'Ambatovy où une dizaine de femmes assurent à ce poste depuis quelques années.