abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Mali: Un analyste soupçonne une puissance étrangère de profiter de la crise politique pour exploiter les ressources naturelles du pays

"Uranium – pétrole – eau minérale : Les ressources minières du nord pillées ?", 13 août 2013

Les ressources minières du nord sont-elles en train d’être exploitées à l’insu des Maliens? Certaines sources sont formelles. Un pays partenaire du Mali dans le règlement du conflit du nord aurait déjà engagé des travaux d’exploitation de certains gisements, notamment l’uranium de Kidal...Des sources locales annoncent que l’exploitation de l’uranium de Kidal serait en cours avec la complicité des apatrides de la CMA. Difficile de vérifier l’exactitude de cette information, dans une zone inaccessible aux autorités et autres ressortissants maliens. Mais tout porte à croire que la région de Kidal n’est pas « protégée » pour rien. Au-delà des terroristes et des bandits de la CMA, des puissances étrangères aussi veillent au « Grin »...Dans le nord du Mali, en plus de l’uranium, il devrait y avoir, entre autres, une nappe phréatique inépuisable, du gaz et du pétrole...Total...a fait un premier forage, en 2010, qui a été estimé décevant...Parmi les bassins à fort potentiel pétrolier et gazier, celui de Taoudenni, au nord, aiguise tous les appétits...Les deux acteurs les plus sérieux étant...ENI et...Sonatrach...Selon des observateurs, l’affectation de ces blocs à ces sociétés étrangères n’a pas été du goût de certaines puissances occidentales. Qui n’ont pas hésité à utiliser des moyens peu orthodoxes pour déstabiliser notre pays, en jouant probablement au pompier – pyromane.