abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb
Affaire

Résumé du procès Auchan (usine textile au Bangladesh)

For an English-language version of this case profile, please click here.

En avril 2014, trois ONG (Collectif Ethique sur l’étiquette, Peuples Solidaires et Sherpa) ont porté plainte à Lille en France, contre le supermarché Auchan pour pratiques commerciales trompeuses sur les conditions de production de ses vêtements. Les demandeurs soulignent que l’entreprise a fait des déclarations publiques sur ses engagements sociaux et environnementaux au sein de sa chaîne d’approvisionnement. Auchan a rejeté les accusations.

Les ONG prétendent qu’Auchan a menti à ses consommateurs au sujet des conditions de travail dans ses usines à l’étranger, après la découverte d’étiquettes de sa marque de vêtements « In Extenso » dans les décombres de l’usine Rana Plaza qui s’est effondrée en avril 2013, faisant des milliers de morts et des centaines de blessés. Le supermarché a nié avoir passé des commandes auprès de l’usine Rana Plaza et s’est dit victime de « sous-traitance non-déclarée ». Il déclare avoir depuis pris des mesures, y compris la signature de l’Accord sur les incendies et la sécurité des bâtiments au Bangladesh, ayant pour but d’améliorer les mesures de sécurité au sein des usines textiles au Bangladesh.

En mai 2014, le bureau du procureur de Lille a ouvert une enquête préliminaire. En janvier 2015, la justice française a classé la plainte sans suite.

En juin 2015, Collectif Ethique sur l’étiquette, Peuples Solidaires et Sherpa ont de nouveau porté plainte contre Auchan pour pratiques commerciales trompeuses en se consitutant partie civile pour demander directement à un juge d’instruction l'ouverture d'un enquête si la plainte est jugée recevable.

- [EN] "Probe dropped into Auchan role at Rana Plaza,” Katie Smith, just-style (UK), 3 Feb 2015
- [EN] “Auchan faces probe over Bangladesh garment factory collapse”, AFP, 29 May 2014-
- « Rana Plaza : la justice ouvre une enquête contre Auchan », Nicole Vulser, Le Monde (France), 28 mai 2014
- [EN] “French supermarket to face charges one year after the Rana Plaza tragedy”, RFI (Radio France Internationale), 24 Apr 2014
- « Rana Plaza: Auchan visé par une plainte pour pratique commerciale trompeuse », Bérangère Lepetit, Le Parisien (France), 24 avril 2014

Auchan :
- « Filière textile : Premier bilan du Plan d’actions d’Auchan contre la sous-traitance non déclarée », 3 avril 2014

Collectif Ethique sur l’étiquette, Peuples Solidaires and Sherpa :
- « Classement sans suite des plaintes contre Samsung et Auchan », 21 janvier 2015
- « Effondrement du Rana Plaza: Ouverture d'une enquête préliminaire suite à la plainte déposée contre Auchan », 27 mai 2014

 

Story Timeline