abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

RDC: Des hommes armés violent des filles et blessent d'autres personnes sur un site minier artisanal

"Sud-Kivu : trois filles violées dans une incursion des hommes armés dans un carré minier à Jambo", 25 novembre 2019

Trois jeunes filles ont été violées...lors d'une incursion d'hommes armés dans le carré minier Jambo en territoire de Shabunda au Sud-Kivu. Quatre personnes ont aussi été blessées et au moins 10 autres ont été enlevées et prises en otage pour transporter les biens pillés par ces hommes armés...Certaines sources locales attribuent cette incursion aux combattants Raïa Mutomboki Mwilo et Ntarumanga. D’autres sources en revanche indexent les jeunes démobilisés qui intègrent la vie civile avec leurs armes. Le président de la Nouvelle dynamique de la société civile de Shabunda, Cyril Lwaluba n’est pas d’accord avec ceux qui pointent du doigt les Raïa Mutomboki Mwilo et Ntarumanga. « Les premiers éléments relèvent que ce sont des jeunes du village Kamulila qui se sont déguisés et ont commis cet acte de barbarie », argumente Cyril Lwaluba. Il ajoute qu’un jeune homme bien connu dans le quartier a été arrêté et se trouve au cachot des Forces armées de la RDC (FARDC) à Kamulila.