abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Suisse : Commentaire - Le résultat du vote populaire sur l'initiative pour des multinationales responsables est d'autant plus incertain après le coronavirus

« La responsabilité des entreprises, une partie ouverte dans les urnes », 10 juin 2020.

...Avec la modification de loi adoptée par les Chambres, destinée à entrer en vigueur si l’initiative venait à être rejetée dans les urnes, les entreprises multinationales sont tenues de rendre des comptes sur des thèmes tels que les droits de l’homme, l’environnement et la corruption...Cette proposition n’inclut en revanche pas de nouvelles règles sur la responsabilité des entreprises, qui est la véritable pomme de discorde dans toute cette discussion...des discussions sont également en cours dans l’Union européenne et dans les différents pays européens sur un éventuel durcissement des règles relatives à la responsabilité sociale des entreprises...Il n’est donc pas exclu que la Suisse se retrouve à nouveau à essayer de rattraper son retard sur d’autres pays d’ici quelque temps...

L’initiative «Pour des entreprises responsables» semble pour l’heure bénéficier d’un large soutien populaire. Un sondage réalisé en mai pour le compte des promoteurs de l’initiative indique un taux de soutien de 78%...L’interminable processus parlementaire a donné une grande visibilité à la question. La pandémie de coronavirus a cependant brouillé les cartes. D’une part, on peut supposer qu’en novembre, lorsque l’initiative sera très probablement soumise aux électeurs, la crise économique et le chômage seront au centre du débat politique suisse. Or dans ce genre de contexte, les citoyens sont généralement réticents à faire passer l’éthique avant l’économie...

Story Timeline