abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Thaïlande : La justice condamne Sheico Thailand à verser plus de 100 000 dollars de dédommagements à des travailleurs birmans pour frais de recrutement excessifs

« Une usine textile en Thaïlande condamnée face à des migrants exploités », 5 avril 2020

Plus de 150 migrants birmans qui s’étaient vus demander des frais de recrutement excessifs pour décrocher un emploi dans une usine textile en Thaïlande ont obtenu gain de cause devant la justice du royaume, chose rare, ont confirmé vendredi des cadres de l’entreprise et des organismes de défense des droits de l'homme.

La société Sheico Thailand, qui fabrique des combinaisons de plongée pour la marque Patagonia, a été condamnée à verser plus de 100.000 dollars de dédommagements à environ 170 travailleurs birmans, selon Finnwatch, ONG basée en Finlande...

...Entre 2018 et 2019, les travailleurs migrants avaient dû payer jusqu'à 18.500 bahts (559 $) en frais de recrutement à des agents et à Sheico afin de s’assurer un poste à l'usine, selon l'organisme thaïlandais de bienfaisance Migrant Workers Rights Network..

En vertu des lois thaïlandaises, ces frais - qui couvrent les frais de visa, un bilan de santé et un permis de travail - sont plafonnés à 2.910 bahts...

...La Patagonia, qui est connue pour son militantisme environnemental, a commencé à éliminer les frais de recrutement au sein de sa chaîne d'approvisionnement en 2014 et a développé un ensemble de normes pour les travailleurs migrants embauchés par ses fournisseurs...

...Patagonia a rapidement identifié des abus dans les pratiques de recrutement de ses fournisseurs et a pris des mesures rapides pour résoudre le problème, a souligné Anu Kultalahti, chercheuse chez Finnwatch.