abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

États-Unis : Apple accusée de lobbying contre un projet de loi visant à lutter contre le travail forcé en Chine

Photo: Steve Jurvetson

"Apple accusée de lobbying contre un projet de loi visant à responsabiliser les entreprises US quant au travail forcé", 23 Novembre 2020.

La firme à la pomme ferait pression pour bloquer une loi soumise par le Congrès américain, visant à faire cesser le travail forcé dont bénéficient des entreprises américaines...

En février 2020, l'Australian Strategic Policy Institute...avait publié un rapport explosif affirmant que le gouvernement chinois a facilité le transfert de plusieurs dizaines de milliers de Ouïghours hors de leur région autonome du Xinjiang entre 2017 et 2019, pour les faire travailler au sein de multiples usines...

Les élus américains à l'origine du projet de loi sur la prévention du travail forcé ouïghour veulent contraindre les entreprises américaines, dont une partie de la production est soutenue par les efforts de ces travailleurs contraints du Xinjiang et emprisonnés, à garantir qu'elles ne bénéficient plus de leurs services...

Le Washington Post affirme que les lobbyistes d'Apple s'activeraient pour au mieux affaiblir et au pire écarter le projet de loi. Ces derniers considéreraient qu'il existe un conflit entre les impératifs commerciaux du géant américain et sa position sur les droits de l'homme. Apple ne serait en tout cas pas la seule entreprise américaine à être opposée à ce texte...

Un porte-parole de la firme à la pomme, Josh Rosenstock, a précisé qu' « Apple s'engage à garantir que tous les membres de notre chaîne d'approvisionnement soient traités avec dignité et respect », affirmant aussi partager l'idée des deux membres du Congrès « d'éliminer le travail forcé et de renforcer la législation américaine ».

Part of the following stories

China: 83 major brands implicated in report on forced labour of ethnic minorities from Xinjiang assigned to factories across provinces; Includes company responses

China: 83 major brands implicated in report on forced labour of ethnic minorities from Xinjiang assigned to factories across provinces; Includes company responses

China: Mounting concerns over forced labour in Xinjiang