Des Érythréens intentent un recours contre une compagnie minière canadienne pour l'usage de main d'œuvre servile ainsi que pour des crimes contre l'humanité

Auteur: Centre canadien pour la justice internationale (CCJI), Publié le: 20 November 2014

Trois hommes d'origine érythréenne ont intenté aujourd'hui devant un tribunal à Vancouver une poursuite au civil contre Nevsun Resources...dénonçant la main d'œuvre servile à laquelle la compagnie minière avait recours pour la construction de la mine de Bisha en Érythrée. Les hommes allèguent que l'entrepreneur local engagé par Nevsun, Segen Construction Company...les a forcés à effectuer des travaux en tant qu'ouvriers conscrits à l'emplacement de la mine de Bisha dans des conditions abusives et que Nevsun a expressément ou implicitement autorisé l'utilisation de la main d'œuvre servile. Ils allèguent que cet usage de main d'œuvre forcée est si répandu et inhumain qu'il constitue un crime contre l'humanité...La poursuite allègue que Nevsun savait ou aurait dû savoir...qu'en embauchant Segen pour le projet Bisha elle courrait un risque élevé que son projet minier ait recours à cette même main d'œuvre servile...La poursuite contre Nevsun représente le cinquième cas du genre devant les tribunaux canadiens...

Tout lire

Entreprises concernées: Chevron Tahoe Resources (part of Pan American Silver)