Ce contenu fait partie de plusieurs histoires. Nous vous recommandons de lire ce contenu dans le contexte des histoires suivantes :

Des étrangers pourront poursuivre une minière canadienne active en Afrique

Auteur: La Presse Canadienne, Publié le: 6 October 2016

Des travailleurs étrangers qui accusent une entreprise établie à Vancouver de crimes contre l'humanité dans une mine en Afrique pourront se faire entendre par le système judiciaire canadien.

La Cour suprême de la Colombie-Britannique a publié un jugement dans lequel elle donne son aval à la poursuite civile intentée par trois réfugiés contre Nevsun Resources Ltd., qui détient une participation majoritaire dans la mine d'or Bisha, en Érythrée…

…[Il s’agit] d'une première. Aucun ressortissant étranger n'avait encore pu intenter de poursuites contre une entreprise canadienne sur des allégations de violations des droits de la personne…

Par communiqué, Nevsun a indiqué qu'elle étudiait le jugement et envisageait la possibilité d'interjeter appel. Selon l'entreprise, le tribunal n'a pas trouvé une seule preuve relativement aux accusations des plaignants, ajoutant que ceux-ci n'ont même pas démontré qu'ils ont travaillé à la mine Bisha…

Tout lire