Des banques françaises annoncent la fin du financement de nouvelles centrales à charbon ; engagement insuffisant selon les Amis de la Terre

Auteur: Rémi Barroux, Le Monde (France), Publié le: 2 November 2016

« Climat : le Crédit agricole et la Société générale ne financeront pas de nouvelles centrales à charbon », 28 octobre 2016

Un an après la COP21, les banques françaises s’engagent aussi à financer des énergies renouvelables. Les ONG dénoncent, elles, un « double jeu »...

...Le Crédit agricole s’est engagé [...], à « ne plus financer de nouvelles centrales ou extension de centrales électriques au charbon ». [...] La Société générale lui a emboîté le pas, promettant « l’arrêt de l’ensemble de nouveaux financements de projets de centrales thermiques au charbon ou des infrastructures associées, partout dans le monde » à partir de janvier 2017.

...Ces deux annonces n’ont pas convaincu les ONG, notamment les Amis de la Terre, qui demandent un engagement plus important du secteur bancaire dans la lutte contre le réchauffement climatique et l’exploitation des énergies fossiles les plus polluantes...

...Ces ambitions vertes ne concernent que les futurs projets...

[Fait aussi référence à BNP Paribas, Natixis]

Tout lire

Entreprises concernées: BNP Paribas Crédit Agricole Natixis Société Générale