Des politiciens bataves au secours des couturières indiennes

Auteur: Isolda Agazzi, InfoSud [Suisse], Publié le: 22 February 2008

Grâce à l’engagement des autorités néerlandaises, les ouvrières du fournisseur indien d’une entreprise néerlandaise recouvrent leur liberté syndicale. Des politiciens néerlandais volent au secours des ouvrières indiennes, contre les intérêt d’un industriel de leur pays... Grâce à l’engagement des politiciens néerlandais et à la pression de la Campagne Clean Clothes (CCC), le conflit qui opposait les employés et les dirigeants de l’entreprise indienne Fibres and Fabrics International (FFI) et sa filiale Jeans Knit Pvt Ltd (JKPL) - elles-mêmes sous-traitantes du fabricant néerlandais de jeans G-Star - est réglé... Un médiateur va être nommé au sein de l’entreprise pour résoudre les conflits de travail et les employés auront le droit de former des syndicats. [fait aussi référence à Triumph, Nike, Levi-Strauss, Puma, Reebok (filiale d'adidas), Switcher, Remei]

Tout lire

Entreprises concernées: adidas Fibres & Fabrics International (FFI) G-Star Levi Strauss Nike Puma Reebok (part of adidas) Switcher Triumph International