Ce contenu fait partie de plusieurs histoires. Nous vous recommandons de lire ce contenu dans le contexte des histoires suivantes :

Devoir de vigilance : une filiale gabonaise d’Eramet condamnée par la justice française à indemniser ses ex-salariés

Auteur: Concepcion Alvarez, Novethic (France) (copyright: www.novethic.fr), Publié le: 14 September 2015

Vingt-trois ans après avoir été licenciés, 600 salariés congolais de Comilog, une filiale du groupe minier français Eramet, viennent enfin d’obtenir réparation. La cour d’appel de Paris a reconnu le déni de justice dont ils étaient victimes et a condamné l’entreprise à leur verser des indemnités. Une brèche ouverte dans la reconnaissance de la responsabilité des sociétés mères sur les activités de leurs filiales à l'étranger, alors que la proposition de loi sur le devoir de vigilance des multinationales vient d’être inscrite au Sénat...[Lire la suite :http://www.novethic.fr/empreinte-sociale/sous-traitance/isr-rse/26-ans-apres-la-justice-francaise-donne-raison-aux-salaries-congolais-de-la-comilog-143600.html]

Tout lire