Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/iran-la-société-civile-demande-aux-entreprises-d’exercer-une-diligence-raisonnable-avant-de-développer-leurs-activités-dans-ce-pays#c132628

Entreprises, attention avant d'investir en Iran !

Auteur: Karim Lahidji, FIDH (Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme) et Pierre-Samuel Guedj, Affectio Mutandi, dans La Tribune (France), Publié le: 2 February 2016

...Faire des affaires en Iran c'est s'exposer aux violations quotidiennes des normes universelles de l'OIT et des droits humains...Les entreprises françaises ont la responsabilité de respecter les droits humains dans l'ensemble de leurs activités, y compris en vertu de leurs relations d'affaires...La France doit également s'assurer que les entreprises sous sa juridiction ne contribuent pas à des violations des droits humains à l'étranger. Ces principes ont été internationalement reconnus, notamment par l'OCDE et l'ONU. Faute de respecter leurs responsabilités en matière de droits humains, les entreprises françaises s'exposent à des risques juridiques, sociétaux et réputationnels...Rappelons que les manquements allégués aux codes de conduite peuvent mener une entreprise au tribunal. Auchan, sur le dossier Rana Plaza, et Samsung, sur les conditions de travail en Chine, sont aujourd'hui l'objet de procédures en France pour pratique commerciale trompeuse...La société civile et l'opinion publique seront particulièrement attentives à la manière dont les entreprises françaises respecteront leurs responsabilités et engagements en matière de droits humains dans leurs opérations en Iran...[Fait aussi référence à Alstom, BNP Paribas, Vinci]

Tout lire

Entreprises concernées: Alstom BNP Paribas Samsung