Entretien : Evolution législative des droits de l’homme et des entreprises, les défis futurs analysés par Phil Bloomer

Auteur: Sabrina Dourlens, AEF Info (France), Publié le: 17 December 2018

« Droits humains et entreprises (3/4) : "Les tendances m’inquiètent mais je reste optimiste", affirme Phil Bloomer du BHRRC », 12 décembre 2018

À l’occasion des 70 ans de la déclaration universelle des droits de l’homme…AEF info a…interviewé…Phil Bloomer, directeur exécutif du Business & Human Rights Resource Centre…[qui] fait part de ses constats...et analyse les outils utiles pour avancer.  

La mondialisation a mené à une baisse de la régulation par les gouvernements et un capitalisme irresponsable de la part des entreprises…

[Cependant,] une évolution s’est enclenchée notamment depuis la publication des principes directeurs de l’ONU relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme en 2011, qui ont mis en place un cadre de soft law…

On constate [aussi] un mouvement sincère de la part des investisseurs responsables…[et] une volonté d’élaborer un traité de l’ONU contraignant sur les droits humains et les entreprises…

[Actuellement, on assiste à une montée] des entreprises spécialisées en énergies renouvelables...à un moment où l’on a besoin d’accélérer la lutte contre le changement climatique...

De manière générale, il n’y a pas assez de mécanismes de vigilance et de recours pour s’assurer qu’il n’y a pas de violations des droits humains dans les chaînes de fournisseurs…

Je pense qu’il faut récompenser les entreprises qui ont des bonnes pratiques et augmenter les sanctions pour celles qui se comportent de manière irresponsable…

Télécharger le document