Etats-Unis : Disney et Netflix pourraient ne plus tourner en Géorgie à cause de la loi anti-IVG

Auteur: Ana Benabs, France 24, Publié le: 3 June 2019

« Disney et Netflix menacent de ne plus travailler dans l'État de Géorgie à cause de la loi anti-IVG », 30 mai 2019

Après Netflix, c'est au tour de Disney de se dresser contre la loi anti-avortement votée par l'État de Géorgie, aux États-Unis. Le géant du cinéma a annoncé, mercredi, qu'il pourrait arrêter d'y tourner ses films si la loi était appliquée.

Bob Iger, le président-directeur général de la Walt Disney Company a déclaré, mercredi 29 mai, que Disney pourrait arrêter de tourner ses films et séries dans l'État de Géorgie si la loi anti-avortement venait à être effective.

Le 29 mars, le Sénat de Géorgie aux États-Unis a voté l’interdiction d’avoir recours à un avortement dès que les battements du cœur du fœtus sont perceptibles, soit environ à six semaines de grossesse...

Cette annonce de Disney fait suite à celle du géant du streaming Netflix. Mardi, le responsable des contenus de la plateforme américaine, Ted Sarandos, déclarait au site Variety : "Nous avons beaucoup d’employées qui travaillent sur des productions en Géorgie. Leurs droits, comme ceux de millions de femmes, vont être sévèrement mis à mal à cause de cette loi". Avant de préciser que Netflix continuerait ses tournages dans l’État tant que la loi ne serait pas mise en application...

Tout lire

Entreprises concernées: Netflix Walt Disney