Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Etats-Unis : Ikea paiera 46 millions de dollars aux parents d'un enfant décédé suite à la chute d'une commode

Auteur: Grégoire Ryckmans, RTBF.be, Publié le: 10 January 2020

«Ikea accepte de payer 46 millions de dollars après la mort d’un enfant suite à la chute d’une armoire Malm» 7 janvier 2020

Ikea a accepté de verser un montant record de 46 millions de dollars (soit plus de 41 millions d’euros au taux de change actuel) aux parents d’un bambin californien qui est mort lorsqu’une des commodes de la société a basculé sur lui en 2017, ont annoncé lundi les avocats de la famille.

Une porte-parole d'Ikea a confirmé le montant à l'AFP. "Nous restons déterminés à travailler de manière proactive et collaborative sur cette question très importante de la sécurité à la maison", a-t-elle ajouté. L'accord prévoit également qu'Ikea cherche davantage à entrer en contact avec les clients ayant acheté des commodes Malm ou d'autres produits comparables...

Le montant versé par la société d’origine suédoise est près de trois fois plus élevé que ce qu’elle a payé pour régler des procès similaires en 2016. À l’époque, trois familles avaient intenté des actions en justice contre Ikea et avaient obtenu un montant de 50 millions de dollars répartis entre les trois familles...

Les parents ont annoncé suite à l’accord qu’ils donneront un million de dollars à trois organisations de consommateurs qui protègent les enfants des produits dangereux.

"Nous racontons notre histoire parce que nous ne voulons pas que cela arrive à une autre famille", a ajouté le couple. Ils demandent à tous ceux qui ont encore une commode Ikea rappelée de la ramener en magasin.

Tout lire

Entreprises concernées: IKEA