Etats-Unis: Starbucks va former ses employés contre le racisme après l'indignation suscitée par l'arrestation de deux jeunes noirs dans un de ses cafés

Auteur: Voice of America (Etats-Unis), Publié le: 28 May 2018

"Former ses employés contre le racisme: Starbucks tente de montrer l'exemple", 21 mai 2018

Peut-on apprendre à ses employés à ne pas être raciste? La chaîne de cafés Starbucks se lance mardi dans cet exercice délicat, avec une session de formation sans précédent qui entraînera la fermeture exceptionnelle de tous les cafés directement gérés par la chaîne aux Etats-Unis, soit quelque 8.000 établissements. Cette initiative inédite, qui devrait mobiliser quatre heures durant quelque 175.000 employés, avait été annoncée le 17 avril par les dirigeants de Starbucks, après l'indignation suscitée par l'arrestation de deux jeunes noirs dans un de ses cafés de Philadelphie. Une arrestation au seul motif que les deux hommes demandaient à attendre l'arrivée d'une connaissance pour consommer, capturée sur un smartphone et largement diffusée sur les réseaux sociaux. Des manifestations avaient suivi, avec la menace d'un boycott pour cette chaîne synonyme de bon café aux Etats-Unis. L'incident a illustré de façon frappante les discriminations que subissent toujours les Noirs..."Il y a des choses comme ça tout le temps", expliquait la semaine dernière James Bell, surveillant dans un lycée de Brooklyn et client régulier d'un Starbucks du quartier. "Dans les magasins, en tant qu'homme noir, vous êtes suivis par les employés, qui ne cessent de vous demander si vous avez besoin d'aide (...) Ils voient un homme noir, et ils pensent immédiatement criminalité"...James Bell n'est pas convaincu que l'initiative de Starbucks change grand-chose au problème. Mais il se félicite que la chaîne "fasse au moins l'effort" d'essayer..."C'est historique, je ne connais pas d'autre société aussi omniprésente que Starbucks qui ait montré sa volonté de prendre le racisme par les cornes", a déclaré lors d'un point presse téléphonique Sherrilyn Ifill, présidente du Legal Defense and Education Fund, émanation de la puissante organisation de défense de la cause des Noirs NAACP. "Ce faisant, ils ouvrent la voie aux entreprises qui vendent au grand public pour qu'elles s'attaquent honnêtement et franchement aux inégalités raciales", a ajouté Mme Ifill, sollicitée par la direction de Starbucks pour aider à préparer cette formation..."Le 29 mai n'est pas une solution, mais c'est un premier pas", a souligné la direction sur son site internet. "

Tout lire

Entreprises concernées: Starbucks