Etats-Unis : Un Juge d'un organisme de protection des employés condamne Tesla pour avoir empêché les travailleurs de se syndiquer

Auteur: David Igue, Phoneandroid (France), Publié le: 2 October 2019

« Tesla et Elon Musk condamnés pour avoir injustement licencié des employés », 30 septembre 2019

Tout a commencé par un Tweet publié par Elon Musk en mai 2018 dans lequel il menaçait les employés s’engageant dans une activité syndicale de retirer leur stock-options (options sur titres), une forme de rémunération accordée par les actionnaires aux salariés. Cette menace a poussé l’UAW, une confédération syndicale des travailleurs du secteur automobile a porter plainte contre Tesla et Elon Musk. Après plusieurs mois d’enquête, une juge du droit administratif, membre du NLRB (National Labor Relations Board) a condamné l’entreprise pour plusieurs pratiques qui violent le droit du travail américain.

D’après la décision du NLRB, Tesla a enfreint la législation sur le travail en empêchant injustement les travailleurs de se syndiquer...

La juge ordonne à Tesla de réintégrer les employés licenciés, mais aussi d’annuler un avertissement adressé à un employé pro-syndical...

Enfin, comme l’explique le site Bloomberg, le NLRB est limité dans sa capacité à punir les entreprises qui violent le droit du travail...

Tesla de son côté peut faire appel de la décision du NLBR. Pour l’instant, ni l’entreprise, ni Elon Musk n’ont encore réagi mais il y a fort à parier qu’un appel sera interjeté dans les jours à venir.

Tout lire

Entreprises concernées: Tesla Motors