Etats-Unis : Un juge réduit les dommages et intérêts infligés à Monsanto mais maintient sa culpabilité pour le risque sanitaire de ses désherbants

Auteur: Le Monde, AFP, AP et Reuters, Publié le: 23 October 2018

« Au procès Monsanto, verdict confirmé mais enveloppe diminuée », 23 octobre 2018

L’entreprise était poursuivie aux Etats-Unis par un jardinier, [Dewayne Johnson], atteint d’un cancer en phase terminale qu’il attribue au glyphosate contenu dans ses désherbants, [notamment le Roundup et le RangerPro]...

[Malgré la décision de diminuer] ses dommages punitifs, [39 millions de dollars au lieu de 250 millions, la magistrate maintient le verdict original du 10 août] qui avait conclu...que Monsanto avait agi avec « malveillance » et que ses désherbants avaient « considérablement » contribué à la maladie de Dewayne Johnson.

Ce procès historique était le premier mettant sur le banc des accusés les produits du glyphosate de Monsanto.

Tout lire

Il s'agit d'une réponse des entreprises suivantes: Bayer Monsanto (part of Bayer)